ligne1
poterie du carbassou
  POTERIE du CARBASSOU
Bernadette BONAFOUS et Jean-Marie GIORGIO
RASIGUERES - Pyrénées-Orientales
(66)
logo carbassou
 
 
  actualités  
Une cuisson Raku
Réalisée en 2002
pour les "Portes-ouvertes régionales de la Céramique



Le four à gaz (fabrication maison)
pour le raku : 1 chariot à roulette, 2 brûleurs, de la fibre réfractaire, des briques


Le four est fermé
par une porte en fibre réfractaire

Les poteries qui vont être utilisées dans cette cuisson on été fabriquées (tournées pour la majorité) avec une terre à raku blanche. La couleur de l'argile est importante car c'est aussi le support qui déterminera la couleur finale de l'objet.Ces poteries ont été biscuités à 850°. On a préparé un émail transparent sans aucun oxyde pour obtenir un blanc et on a rajouté dans ce même émail de l'oxyde de cuivre pour obtenir un bleu/vert et un rouge de cuivre selon la méthode d'enfumage.





Certains pots vont être décorés à la paraffine que l'on
chauffe et que l'on applique sur la poterie avec un pinceau.
Cela fait une réserve où la glaçure ne pourra pas adhérer lorsqu'on émaillera les objets.
L'émaillage se fait par trempage avec une couverte transparente avec ou sans oxydes selon les résultats escomptés



Une fois émaillées, les poteries
sont placées dans le four.
La cuisson pourra alors démarrer après avoir remis la porte en place pour fermer le four




La cuisson sera assez rapide (1h pour la première, 1/2 heure environ pour les suivantes). L'important est que l'émail soit bien fondu. Cela varie suivant l'émail utilisé.
On peut surveiller l'état de la glaçure par un trou servant de cheminée situé sur le haut du four.
La température est mesurée à l'aide d'une canne pyrométrique.


A 900°, on va sortir les poteries incandescentes une à une du four à l'aide de grandes pinces en fer




Pour obtenir un beau "craquelé", on va laisser les poteries à l'air avant de les enfumer. Durant cette étape, on entend les pots qui "chantent": c'est l'émail qui trésaille ( = se fendille) au contact de l'air froid.

On les met ensuite dans une lessiveuse en métal à l'intérieur de laquelle on a déjà placé un lit de sciure.


On procède ainsi avec chaque poterie pour obtenir le blanc craquelé et le bleu/vert






Si l'on veut obtenir un rouge de cuivre et des tons metallescents, on procède différemment :
les poteries sont placées immédiatement dans la lessiveuse sans contact avec l'air avant que l'émail ne se fige


On laissera les pièces s'enfumer dans la lessiveuse pendant 20 minutes environ.


On les sort ensuite de la lessiveuse et on les trempe dans de l'eau pour les refroidir.



C'est alors l'étape de nettoyage (avec une éponge "grattoir") où l'on va redécouvrir ses poteries......


Salière en blanc craquelé


Décor à la paraffine
Nos stages Raku

cliquez ici4 et 5 juin 2016
cliquez ici 8 , 9 , 10 ,11, 12 août 2016


Partager avec vos amis

 

haut de page  
     


Inscrivez votre mail pour recevoir nos infos

carreau médiéval bijoux raku reproductions archéologiques carreau médiéval collier raku carreau médiéval stages de poterie poteries médiévales grès décoré terre vernissée poteries gallo romaines bijoux stages de poterie peintures médiévales
ligne1